​Pourquoi et Comment Faire sa Hijra ? Mon Parcours d'Expatriation Musulmane​

Découvrez mon parcours de Hijra, de la France à la Malaisie. Avis, conseils pratiques et réponses à vos questions pour préparer votre expatriation musulmane sereinement.

Pourquoi Faire Hijrah ?
Luqman Muslim Move

Luqman

CEO

5 mai 2024

Dans cet article nous verrons :

  • Les raisons qui m'ont poussé à faire ma Hijra et quitter la France

  • Comment j'ai préparé mon projet d'expatriation étape par étape

  • Les différents pays musulmans que j'ai visités et pourquoi j'ai actuellement choisi la Malaisie

  • Mes conseils pratiques pour réussir sa Hijra sereinement

  • Les réponses aux questions les plus fréquentes sur l'expatriation islamique

Introduction

Assalualaykum, je m'appelle Luqman et je suis le fondateur du site Muslim Move. Depuis plusieurs années, j'ai à cœur d'accompagner les musulmans dans leur projet d'expatriation, aussi appelé Hijra. Mon parcours personnel m'a amené à quitter la France pour m'installer dans un pays musulman, et cette expérience a profondément changé ma vie.

À travers Muslim Move, je partage mes conseils et mon vécu pour aider ceux qui souhaitent franchir le pas. Je sais à quel point il peut être difficile de tout quitter pour recommencer ailleurs, surtout quand on ne sait pas par où commencer. C'est pourquoi j'ai décidé de créer ce site : pour vous guider dans votre projet, étape par étape.

Dans cet article, je vais revenir sur les raisons qui m'ont poussé à faire ma Hijra et comment je m'y suis pris concrètement. Mon objectif est de partager avec vous mon expérience, mais aussi de vous donner des conseils pratiques pour préparer votre expatriation dans les meilleures conditions possibles.

Vous découvrirez pourquoi j'ai choisi de quitter la France, comment j'ai sélectionné mon pays d'accueil et quelles ont été les étapes clés de mon parcours. Je vous parlerai aussi des écueils à éviter et des astuces qui m'ont permis de réussir ma Hijra.

Que vous soyez célibataire ou en famille, que vous ayez un petit budget ou des moyens plus conséquents, il est possible de réaliser votre rêve d'une vie meilleure dans un pays musulman. Avec de la détermination, de la préparation et de la confiance en Allah, vous pouvez vous aussi franchir le pas et changer de vie.

Alors, prêts à en savoir plus sur les coulisses de ma Hijra ? C'est parti !

Pourquoi j'ai décidé de faire ma Hijra ?

Ma décision de faire ma Hijra n'a pas été prise sur un coup de tête. C'est le fruit d'une longue réflexion, nourrie par plusieurs constats sur la situation en Occident, et particulièrement en France.

Le déclin de l'Occident

Depuis plusieurs années, on assiste à un véritable déclin de l'Occident. L'émergence de nouvelles puissances, comme les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), vient bousculer l'hégémonie des pays occidentaux. Ces nations en plein essor s'allient entre elles et deviennent de sérieux concurrents sur la scène internationale.

L'inflation en Europe et en Occident

En parallèle, l'inflation galopante et la hausse du coût de la vie pèsent lourdement sur le pouvoir d'achat des ménages occidentaux. Les prix des produits de première nécessité, comme l'alimentation ou l'énergie, atteignent des niveaux records. Cette situation fragilise la stabilité économique et sociale de nos sociétés.

Enfin, les tensions sociales et politiques n'ont jamais été aussi vives. Les discours belliqueux de certains dirigeants, la montée des extrêmes et les fractures qui traversent nos sociétés sont autant de signaux alarmants. L'Occident, qui se targuait d'être un modèle de paix et de stabilité, semble aujourd'hui au bord de l'implosion.

La dégradation des services publics en France

En plus de ce contexte global préoccupant, j'ai été particulièrement marqué par la dégradation des services publics en France.

Dégradation des Hôpitaux

Notre système de santé, autrefois vanté comme l'un des meilleurs au monde, est aujourd'hui en crise. Les hôpitaux sont saturés, les personnels soignants épuisés et les délais d'attente interminables. Les tragédies qui ont frappé certains patients, décédés faute de soins, m'ont profondément choqué.

L'éducation n'est pas en reste. Malgré les discours rassurants sur l'école de la République, force est de constater que notre système éducatif est à bout de souffle. Les classements internationaux sont sans appel : la France dégringole année après année. Les enseignants sont débordés, les élèves en difficulté et les programmes scolaires toujours plus éloignés des valeurs qui me sont chères.

Face à ce sombre tableau, j'ai commencé à me questionner sur mon avenir et celui de ma famille. Est-ce que je voulais continuer à vivre dans une société en perte de repères, où les services essentiels se dégradent ? Est-ce que je pouvais offrir un meilleur environnement à mes enfants, propice à leur épanouissement et à leur réussite ?

C'est ainsi que l'idée de la Hijra a germé dans mon esprit. Et si la solution était de partir, de tout quitter pour recommencer ailleurs ? Et si je pouvais trouver, dans un pays musulman, la stabilité et les valeurs qui me manquaient tant ?

Bien sûr, je savais que cette décision ne serait pas facile. Mais j'étais prêt à relever le défi, pour offrir un meilleur avenir à ma famille et vivre pleinement ma foi. Dans la prochaine partie, je vous expliquerai comment j'ai préparé concrètement mon départ.

Les discriminations croissantes envers les musulmans en France

Au-delà du déclin global de l'Occident et de la dégradation des services publics, un autre facteur a fortement pesé dans ma décision de faire ma Hijra : les discriminations croissantes envers les musulmans en France.

Expatriation des musulmans en raison de discrimination

Depuis plusieurs années, on assiste à une stigmatisation de plus en plus marquée de notre communauté. Les amalgames entre islam et terrorisme, relayés par certains médias et politiques, ont créé un climat délétère. Les musulmans sont pointés du doigt, soupçonnés de communautarisme ou de manque d'intégration.

Cette situation a des conséquences très concrètes sur notre quotidien. Les femmes voilées sont régulièrement prises à partie dans la rue, les hommes barbus subissent des contrôles au faciès. L'accès à l'emploi et au logement est un véritable parcours du combattant pour les musulmans, victimes de discriminations à l'embauche et de refus de location.

Même nos enfants ne sont pas épargnés. À l'école, ils sont parfois moqués ou exclus en raison de leur religion. Certains établissements vont jusqu'à interdire les repas de substitution au porc, pourtant garantis par la loi.

Face à cette hostilité grandissante, beaucoup de musulmans se sentent pris au piège. Faut-il renoncer à sa foi pour être accepté ? Vivre caché pour éviter les ennuis ? Ces questions, je me les suis posées pendant longtemps, jusqu'à ce que je décide de dire stop. Je ne voulais plus subir ces discriminations, ni les imposer à mes enfants.

La prise de conscience avec les voyages et les réseaux sociaux

Ma prise de conscience de la nécessité de faire ma Hijra s'est aussi nourrie de mes voyages et de mon utilisation des réseaux sociaux.

Les avantages de vivre dans les pays musulmans

Chaque fois que j'ai eu l'occasion de me rendre dans un pays musulman, j'ai été frappé par la différence de traitement des musulmans. Là-bas, notre religion n'est pas un handicap mais une évidence. Les appels à la prière rythment la vie de la cité, les fêtes religieuses sont célébrées avec ferveur. C'est un véritable apaisement de ne plus être considéré comme un citoyen de seconde zone.

Les réseaux sociaux ont aussi joué un rôle clé dans mon cheminement. En suivant des comptes engagés, j'ai découvert une autre vision de l'actualité, loin des discours dominants des médias traditionnels. J'ai pu échanger avec des frères et sœurs du monde entier, qui m'ont conforté dans mon envie de changement.

Bien sûr, je sais que les réseaux sociaux ont aussi leurs travers. Mais en les utilisant avec discernement, ils peuvent être une formidable source d'information et de soutien. C'est grâce à eux que j'ai découvert les témoignages d'autres musulmans ayant fait leur Hijra, et que j'ai pu me projeter concrètement dans ce projet.

Ainsi, entre les discriminations subies, mes voyages révélateurs et les échanges sur les réseaux sociaux, ma décision de quitter la France s'est peu à peu imposée comme une évidence. Restait à savoir comment m'y prendre concrètement pour préparer mon départ. C'est ce que nous verrons dans la prochaine partie de cet article.

Comment j'ai préparé ma Hijra

Une fois ma décision prise de quitter la France pour un pays musulman, j'ai rapidement compris que je ne pouvais pas me lancer dans cette aventure sans une solide préparation. La Hijra est un projet de vie qui se mûrit et se construit sur le long terme.

L'importance de bien préparer son projet et ne pas partir sur un coup de tête

L'importance de préparer sa hijra

Trop souvent, j'ai vu des frères et sœurs partir sur un coup de tête, persuadés que leur foi suffirait à surmonter tous les obstacles. Malheureusement, beaucoup ont dû rebrousser chemin, déçus et amers. Car la réalité du terrain est souvent bien différente de ce qu'on imagine.

Pour mettre toutes les opportunités de mon côté, j'ai donc décidé de prendre mon temps et de préparer minutieusement mon projet. Pendant plusieurs mois, je me suis renseigné sur les différents pays musulmans, leur situation économique, politique et sociale. J'ai lu des témoignages d'expatriés, épluché les blogs et les forums spécialisés.

J'ai aussi pris le temps de faire un bilan personnel et familial. Quelles étaient nos attentes, nos besoins, nos contraintes ? Comment allions-nous gagner notre vie sur place ? Quelles démarches administratives devions-nous anticiper ? Autant de questions qu'il est essentiel de se poser avant de se lancer.

Cette phase de préparation m'a permis de mûrir mon projet et de me fixer des objectifs réalistes. J'ai compris que la Hijra n'était pas un sprint mais un marathon, et qu'il me faudrait du temps et de la détermination pour atteindre mon but.

Visiter les pays envisagés pour se faire une idée réaliste

Comment préparer son expatriation ?

Une fois ma liste de pays potentiels établie, j'ai décidé de passer à l'étape supérieure : me rendre sur place pour me faire ma propre opinion. Car il y a souvent un décalage entre l'image qu'on peut avoir d'un pays et la réalité du terrain.

J'ai donc organisé plusieurs séjours de repérage, seul ou en famille. L'objectif était de découvrir concrètement les conditions de vie sur place, mais aussi de rencontrer des expatriés et des locaux pour recueillir leurs témoignages.

Ces visites ont été extrêmement instructives. Elles m'ont permis de me projeter concrètement dans mon futur pays d'accueil, de visualiser notre quotidien. J'ai pu me rendre compte des opportunités mais aussi des difficultés qui nous attendaient.

Par exemple, lors de mon séjour en Malaisie, j'ai été séduit par la douceur de vivre et la pratique sereine de l'islam. Mais j'ai aussi réalisé que le coût de la vie y était plus élevé que ce que j'imaginais, notamment pour le logement et l'éducation des enfants.

Ces expériences de terrain ont été décisives dans mon choix final de pays d'expatriation. Elles m'ont permis de confronter mes attentes à la réalité, et de faire des choix éclairés pour ma famille et moi.

Anticiper financièrement en utilisant ses compétences et diplômes

Lorsqu'on envisage de faire sa Hijra, il est essentiel d'anticiper la question financière. Car sans ressources suffisantes, il est difficile de se projeter sereinement dans une nouvelle vie à l'étranger.

Comment trouver un travail en tant qu'expatrié musulman ?

Pour ceux qui envisagent de trouver un emploi salarié dans leur futur pays d'accueil, il est important de faire un bilan de ses compétences et de ses diplômes. Quels sont vos atouts pour trouver un travail sur place ? Dans quels secteurs avez-vous le plus de possibilités de réussir ?

Ce travail introspectif vous permettra de cibler vos recherches d'emploi et d'adapter votre CV aux standards locaux. N'hésitez pas à prospecter en amont, en envoyant des candidatures spontanées et en activant votre réseau professionnel. Plus vous anticipez, plus vous mettez de probabilités de votre côté pour décrocher un emploi avant votre départ.

Bien sûr, tout le monde n'a pas la possibilité d'avoir un diplôme recherché ou une expérience professionnelle facilement valorisable à l'étranger. Mais je suis convaincu que chacun a des compétences et des talents qui peuvent être mis à profit dans un projet de Hijra.

Il peut s'agir de compétences linguistiques, par exemple en donnant des cours de français aux expatriés. Ou encore de compétences manuelles, en proposant des services de bricolage ou de cuisine. L'essentiel est de faire preuve de créativité et de détermination pour trouver sa voie.

En ce qui me concerne, j'ai eu l'opportunité de ne pas avoir à chercher un emploi salarié sur place. En effet, je travaille principalement en ligne, notamment sur Amazon FBA, une activité qui me permet de générer des revenus où que je sois dans le monde. Je reviendrai plus en détail sur cette activité dans la suite de cet article.

Mais quelle que soit votre situation, l'essentiel est d'anticiper la question financière avant votre départ. En utilisant vos compétences et vos diplômes, en prospectant en amont ou en créant votre propre activité en ligne, vous pouvez partir l'esprit serein, en sachant que vous avez les moyens de subvenir à vos besoins dans votre nouveau pays d'accueil.

Créer une source de revenus en ligne pour assurer sa stabilité où que l'on soit

Au-delà de la recherche d'un emploi salarié, je suis convaincu de l'importance de créer ses propres sources de revenus, indépendamment de sa localisation géographique. Et pour cela, Internet offre des opportunités extraordinaires.

Comment gagner de l'argent avec Amazon FBA ?

Comme je le disais précédemment, j'ai choisi de me lancer dans le commerce en ligne, et plus particulièrement sur Amazon FBA (Fulfillment By Amazon). Ce business model consiste à vendre des produits sur la marketplace d'Amazon, tout en confiant à l'entreprise la gestion de la logistique (stockage, expédition, service client).

L'avantage de travailler à distance pour les musulmans

L'avantage de cette activité est qu'elle peut être gérée entièrement à distance, depuis n'importe quel pays du monde. Avec un ordinateur et une connexion Internet, vous pouvez piloter votre business où que vous soyez, tout en bénéficiant de la puissance de la plateforme Amazon.

Bien sûr, se lancer dans l'entrepreneuriat en ligne demande du travail et de la persévérance. Il faut se former, trouver les bons produits, gérer ses stocks et son budget. Mais c'est aussi une formidable opportunité de s'épanouir professionnellement tout en vivant selon ses valeurs.

Il existe de nombreuses autres façons de générer des revenus en ligne : le e-commerce sur d'autres plateformes, la rédaction de contenus de blog, la traduction, le graphisme, l'affiliation, le freelancing etc. Autant de pistes à explorer pour créer son propre emploi et assurer sa stabilité financière, où que l'on décide de s'installer.

En créant mon activité sur Amazon FBA, j'ai pu partir sereinement, en sachant que j'avais les moyens de subvenir aux besoins de ma famille. Une sécurité financière indispensable pour réussir sa Hijra et s'épanouir dans son nouveau pays d'accueil.

Les pays que j'ai visités et mon choix final

Lorsque j'ai pris la décision de faire ma Hijra, je me suis retrouvé face à un vaste choix de destinations potentielles. Le monde musulman est si riche et diversifié qu'il peut être difficile de savoir où poser ses valises. C'est pourquoi j'ai décidé de prendre le temps de visiter plusieurs pays avant de faire mon choix final.

Comparatif des différents pays musulmans visités

Mon périple m'a mené dans des contrées très variées, chacune avec ses spécificités et son charme unique. J'ai eu la chance de découvrir le Maghreb, avec ses médinas animées et ses paysages désertiques. J'ai été séduit par l'hospitalité de ses habitants et la force de ses traditions.

J'ai aussi exploré la Turquie, ce pont entre l'Orient et l'Occident. J'ai été impressionné par la vitalité de sa jeunesse et la richesse de son patrimoine historique. Istanbul, en particulier, est une ville qui m'a fasciné par son effervescence et sa spiritualité.

Les pays du Golfe, comme le Qatar, l'Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis, m'ont offert un tout autre visage. J'ai été frappé par leur modernité et leur dynamisme économique. Les opportunités professionnelles y sont nombreuses, même si le coût de la vie peut être élevé.

Enfin, j'ai eu un véritable coup de cœur pour la Malaisie et l'Asie du Sud-Est en général. J'ai été séduit par la douceur de vivre, la beauté des paysages et la richesse culturelle de cette région du monde. La pratique de l'islam y est sereine et équilibrée, en harmonie avec les autres religions.

Mon installation en Malaisie et mes projets de continuer à explorer d'autres pays

Faire la hijra en Malaisie

C'est finalement la Malaisie qui a emporté mon choix. Ce pays m'a séduit par son équilibre unique entre modernité et tradition, entre dynamisme économique et douceur de vivre. La pratique de l'islam y est ouverte et tolérante, en harmonie avec les autres religions présentes dans le pays.

Sur le plan business, la Malaisie offre aussi de nombreux avantages. Le pays est très bien connecté au reste du monde, avec une infrastructure numérique de qualité. C'est un atout précieux pour un entrepreneur en ligne comme moi. De plus, le coût de la vie reste abordable, même si les loyers peuvent être élevés dans certains quartiers.

Mais au-delà de ces considérations pratiques, c'est surtout l'état d'esprit des Malaisiens qui m'a convaincu. J'ai été touché par leur gentillesse, leur tolérance et leur ouverture d'esprit. Je me suis senti rapidement intégré, malgré mes origines étrangères, pour eux.

Bien sûr, l'installation en Malaisie n'a pas toujours été un long fleuve tranquille. Il a fallu s'adapter à un nouveau climat, une nouvelle culture, une nouvelle langue. Mais ces défis font partie de l'aventure de l'expatriation, et ils sont aussi source d'enrichissement personnel.

Aujourd'hui, je suis heureux de vivre en Malaisie avec ma famille. Mais je n'exclus pas de continuer à explorer d'autres pays musulmans dans le futur. L'Indonésie, Brunei, Oman ou encore certains pays d'Afrique m'attirent beaucoup. Je crois que la Hijra est un voyage au long cours, fait de découvertes et de remises en question.

En partageant mon expérience, j'espère inspirer d'autres musulmans à se lancer dans cette aventure. Chaque pays a ses forces et ses faiblesses, et il n'y a pas de destination idéale. L'essentiel est de trouver l'endroit qui vous correspond, où vous pourrez vous épanouir professionnellement et spirituellement. Et pour cela, rien ne vaut l'expérience du terrain et les visites de repérage.

Mes conseils pour réussir sa Hijra

Faire sa Hijra est une décision courageuse, qui demande de la préparation et de la détermination. Mais c'est aussi une expérience unique, qui peut transformer positivement votre vie et celle de votre famille. Voici quelques conseils que je peux vous donner, basés sur mon propre parcours et mes observations.

Ne pas compter sur les aides sociales françaises

Ne pas utiliser les aides sociales pour s'expatrier

Un premier point important est de ne pas compter sur les aides sociales françaises lorsque vous vivrez à l'étranger. Beaucoup de gens l'ignorent, mais la plupart des prestations sociales (allocations familiales, RSA, APL...) sont conditionnées à une résidence en France. Si vous quittez le territoire français, vous n'y aurez plus droit.

C'est pourquoi il est essentiel d'anticiper cette perte de revenus et de construire votre propre autonomie financière. Que ce soit en trouvant un emploi sur place, en créant votre activité en ligne ou en constituant une épargne, vous devrez être capable de subvenir à vos besoins par vous-même.

Ne cédez pas non plus à la tentation de la fraude, en essayant de continuer à percevoir des aides indûment. Outre le risque pénal, c'est surtout contraire à nos principes éthiques en tant que musulmans. Nous devons être honnêtes et ne pas profiter de systèmes dont nous ne dépendons plus.

Bien préparer son projet en amont

Comment réussir la Hijra ?

Mon deuxième conseil serait de bien préparer votre projet de Hijra en amont. Comme je l'ai expliqué précédemment, il est important de ne pas partir sur un coup de tête, mais de prendre le temps de poser les jalons de votre nouvelle vie.

Cela passe d'abord par des visites de repérage dans vos pays de destination potentiels. Prenez le temps de vous imprégner de l'ambiance locale, de rencontrer des habitants et des expatriés, de vous renseigner sur les conditions de vie concrètes (logement, écoles, coût de la vie...).

Pensez aussi à préparer votre avenir professionnel. Si vous comptez chercher un emploi sur place, commencez à prospecter en amont, en adaptant votre CV et en activant vos réseaux. Si vous souhaitez créer votre propre activité en ligne, formez-vous et lancez-vous au plus vite tant que vous êtes encore en France, afin d'avoir un filet de sécurité.

Plus globalement, essayez de vous projeter concrètement dans votre future vie à l'étranger. Quels seront vos besoins, vos envies, vos défis ? En anticipant un maximum, vous éviterez bien des déconvenues et vous partirez avec plus de sérénité.

S'inspirer du courage de nos aînés

Dans les moments de doute ou de découragement, je pense qu'il est important de se rappeler que nous ne sommes pas les premiers à vivre l'expatriation. Nos parents, nos grands-parents ont souvent vécu des parcours migratoires bien plus difficiles que les nôtres, avec moins de moyens et de confort.

Quand je pense à mon grand-père qui a quitté son Algérie natale dans les années 1960 pour venir travailler en France. Lui qui ne parlait pas la langue, qui n'avait pas de diplôme, qui a dû faire face au racisme et à la précarité, dans le but de construire une vie meilleure pour ses enfants.

En comparaison, nos projets de Hijra peuvent sembler bien moins insurmontables. Nous avons l'opportunité de vivre à une époque où les frontières sont plus ouvertes, où les moyens de communication sont décuplés. Nous pouvons nous inspirer du courage et de la résilience de nos aînés pour affronter nos propres défis.

Avoir confiance en Allah

Placer sa confiance en Allah pour réussir ses projets

Enfin, mon dernier conseil serait de placer votre confiance en Allah dans votre projet de Hijra. Quand on prend la décision de quitter son pays pour vivre pleinement sa foi, on peut être assailli par les doutes et les peurs. Est-ce que je fais le bon choix ? Est-ce que je serai à la hauteur ? Est-ce que Allah me guidera dans cette épreuve ?

La réponse est oui, si votre intention est sincère et votre cœur tourné vers Allah. Notre Seigneur nous dit dans le Coran : "Et celui qui craint Allah, Il lui facilitera les choses" (Sourate At-Talaq, verset 4). Ayez confiance en Sa promesse et en Sa miséricorde.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire de notre côté. Nous devons mettre tous les moyens humains en œuvre pour réussir notre projet. Mais il faut aussi accepter de se remettre à la volonté d'Allah et de Lui faire confiance pour nous guider sur le droit chemin.

Personnellement, je n'aurais jamais pu réussir ma Hijra sans cette confiance inébranlable en Allah. Dans les moments de doute ou de difficulté, c'est ce qui m'a permis de tenir bon et de continuer à avancer. Et aujourd'hui, je ne peux que remercier Allah pour toutes les belles choses qu'Il m'a accordées dans ma nouvelle vie.

Conclusion

Au terme de ce témoignage, j'espère vous avoir donné un aperçu honnête et concret de mon parcours de Hijra. Comme vous avez pu le constater, quitter son pays pour vivre pleinement sa foi n'est pas une décision anodine. C'est un chemin parsemé de défis, de remises en question et d'adaptations.

Mais c'est aussi une formidable opportunité de se rapprocher d'Allah, de découvrir de nouvelles cultures et de s'épanouir dans un environnement en accord avec ses valeurs. Quand je vois le chemin parcouru depuis mon départ de France, je ne peux qu'être reconnaissant pour toutes les belles choses qu'Allah m'a accordées.

Faire sa Hijra est plus facile que de changer un pays qui ne va pas dans le bon sens

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c'est que vous vous posez sûrement des questions sur votre propre avenir en tant que musulman en Occident. Peut-être ressentez-vous ce malaise diffus de ne pas être pleinement accepté dans votre pays, de devoir sans cesse vous justifier ou vous cacher pour vivre votre foi.

Face à ce constat, certains choisissent de rester et de se battre pour changer les choses de l'intérieur. Et je respecte profondément ce choix, qui demande beaucoup de courage et d'abnégation. Mais je pense aussi qu'il faut être réaliste sur notre capacité à changer tout un pays, tout un système qui ne va pas dans le sens de nos valeurs.

La Hijra offre une alternative, celle de construire sa vie dans un environnement plus propice à l'épanouissement de sa foi. Certes, aucun pays musulman n'est parfait et vous rencontrerez sans doute d'autres défis sur place. Mais le sentiment de pouvoir vivre son islam sereinement, sans contrainte ni jugement, n'a pas de prix.

Encouragements à tous les musulmans qui veulent faire leur Hijra

C'est pourquoi je veux profiter de cette conclusion pour encourager tous mes frères et sœurs qui ont le projet de faire leur Hijra. N'ayez pas peur de sauter le pas, de quitter votre zone de confort pour aller vers l'inconnu. Avec une bonne préparation, un état d'esprit positif et une confiance absolue en Allah, vous avez toutes les cartes en main pour réussir.

Bien sûr, le chemin ne sera pas toujours facile. Il y aura des moments de doute, des obstacles à surmonter, des adaptations à faire. Mais gardez toujours en tête les raisons profondes qui vous ont poussé à entamer cette démarche. Votre quête d'une vie meilleure pour vous et votre famille, votre désir de vous rapprocher d'Allah et de Son messager, votre volonté de contribuer à une oumma plus forte et plus unie.

Et n'oubliez pas que vous n'êtes pas seuls dans cette aventure. Des milliers de musulmans avant vous ont emprunté le chemin de la Hijra et ont réussi à construire une vie épanouie dans leur nouveau pays. Inspirez-vous de leurs parcours, tirez les leçons de leurs erreurs, sollicitez leur aide et leurs conseils.

Présentation de la mission de ma chaîne YouTube Muslim-Move

Je voudrais d'ailleurs profiter de cette tribune pour vous présenter ma modeste contribution à cet effort collectif. À travers ma chaîne YouTube Muslim-Move et mon site internet du même nom, je me suis donné pour mission d'accompagner les musulmans francophones dans leur projet d'expatriation.

Vous y trouverez de nombreux témoignages, des conseils pratiques, des comparatifs entre différents pays musulmans, ainsi que des pistes pour créer votre activité en ligne. Mon objectif est de vous donner toutes les clés pour préparer sereinement votre Hijra et vous épanouir dans votre nouveau pays.

Alors n'hésitez pas à vous abonner à la chaîne Muslim-Move et à partager vos propres expériences et questionnements. Ensemble, nous pouvons créer une communauté solidaire et inspirante, qui s'entraide dans ce beau projet qu'est la Hijra.

Que Allah nous guide tous vers ce qui est le mieux pour notre din et notre dounya. Qu'Il facilite le chemin de tous ceux qui cherchent sincèrement à se rapprocher de Lui et à vivre selon Ses préceptes. Et qu'Il fasse de notre Hijra un moyen de gagner Son agrément et Sa miséricorde dans cette vie et dans l'au-delà.

"Et dis : "Œuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son messager et les croyants, et vous serez ramenés vers Celui qui connaît bien l'invisible et le visible. Alors Il vous informera de ce que vous faisiez." (Sourate At-Tawbah, verset 105)

FAQ

Est-ce obligatoire de faire la Hijra ?

D'un point de vue islamique, la Hijra devient obligatoire lorsqu'il n'est plus possible pour un musulman de pratiquer correctement sa religion dans son pays de résidence. C'est malheureusement de plus en plus le cas en France, même si cela n'est pas toujours dit ouvertement.

« Ceux qui ont fait du tort à eux-même, les anges enlèveront leurs âmes en disant : Où en étiez-vous ? Ils diront : Nous étions faibles sur la terre. Alors les anges diront : La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer ? Voilà bien ceux dont le refuge est la géhenne et quelle mauvaise destination ». (Sourate An Nissa n°4 verset 97)

Dans un autre hadith, le Prophète (pbsl) a dit : "Quiconque émigre dans le sentier d'Allah trouvera sur terre de nombreux refuges et une grande richesse" (Bukhari).

Bien sûr, chaque situation est particulière et il convient de peser le pour et le contre avant de se lancer. Mais dans le contexte actuel de la France, où pratiquer son islam devient de plus en plus compliqué, la Hijra apparaît souvent comme la meilleure solution pour préserver sa foi et celle de sa famille. C'est une décision courageuse mais nécessaire, qui demande de placer sa confiance en Allah.

Où s'expatrier quand on est musulman ?

Le choix du pays d'expatriation dépend de nombreux facteurs, notamment de votre budget. J'ai d'ailleurs écrit un article détaillé sur le sujet : Guide Hijra : Quel pays choisir selon son votre budget.

En résumé, si vous disposez d'un budget limité (moins de 1500 €/mois pour une famille), des pays comme la Turquie ou le Maghreb peuvent être de bonnes options. Vous y trouverez un environnement musulman, un coût de la vie abordable et des facilités de visa pour les musulmans.

Si votre budget est moyen (entre 1500 et 4000 €/mois), vous pouvez envisager des pays plus développés comme la Turquie, la Malaisie ou l'Indonésie. Le coût de la vie y est un peu plus élevé mais les infrastructures sont de meilleure qualité, notamment en termes d'éducation et de santé.

Enfin, si vous disposez d'un budget conséquent (plus de 4000 €/mois), les pays du Golfe comme Dubaï, le Qatar ou l'Arabie Saoudite offrent d'excellentes opportunités professionnelles et un environnement islamique fort. Cependant, le coût de la vie y est très élevé et l'obtention des visas peut être complexe.

Au-delà du budget, il faut aussi prendre en compte vos affinités culturelles, vos compétences linguistiques et votre projet familial. Le mieux est de se rendre sur place pour explorer les différentes options et se faire sa propre opinion. N'hésitez pas à consulter l'article que j'ai mentionné pour avoir plus de détails sur les avantages et inconvénients de chaque destination.

Comment créer une source de revenus en ligne pour faire Hijra ?

Créer une activité en ligne est en effet un excellent moyen de s'assurer un revenu où que l'on soit dans le monde. De nombreux musulmans ayant fait leur Hijra ont choisi cette voie pour gagner en liberté et en autonomie. Voici quelques options intéressantes :

  • Le commerce en ligne, et notamment la vente sur Amazon via le programme FBA (Fulfillment By Amazon). Il s'agit de vendre ses propres produits en déléguant toute la logistique à Amazon. C'est le modèle que j'ai personnellement choisi et qui m'a permis de partir sereinement.

  • La prestation de services en freelance (rédaction, traduction, graphisme, développement web...). De nombreuses plateformes comme Upwork ou Fiverr permettent de trouver facilement des clients dans le monde entier.

  • La création de contenus (blogging, YouTube, réseaux sociaux...) et la monétisation via la publicité, l'affiliation ou la vente de produits dérivés. C'est un modèle qui demande du travail au départ mais qui peut être très gratifiant sur le long terme.

  • L'enseignement en ligne, que ce soit du soutien scolaire, des cours de langue ou des formations dans son domaine d'expertise. Les plateformes comme Teachable ou Udemy permettent de toucher un public mondial.

Bien sûr, créer son activité en ligne demande de la préparation et des efforts. Il faut se former, définir son offre, trouver ses premiers clients... Mieux vaut s'y atteler tant qu'on est encore en France pour pouvoir partir l'esprit léger. Mais les opportunités sont immenses pour qui sait les saisir avec détermination.

Combien de temps faut-il pour bien préparer son expatriation musulmane ?

Là encore, il n'y a pas de réponse standard. Tout dépend de votre situation personnelle, de votre pays de destination et de l'avancement de votre projet professionnel. Cependant, on peut estimer qu'il faut en moyenne entre 6 mois et 2 ans pour préparer sereinement sa Hijra.

Cette période vous permettra notamment de :

  • Faire des séjours de repérage dans vos pays cibles et choisir votre destination finale

  • Mettre de l'argent de côté pour financer votre installation et vos premiers mois sur place

  • Entamer vos démarches administratives (visa, permis de travail, scolarité des enfants...)

  • Vous former et lancer votre activité en ligne, ou prospecter pour un emploi sur place

  • Préparer psychologiquement votre famille au changement (gestion des peurs, projection positive...)

Bien sûr, certains préfèreront tout plaquer du jour au lendemain pour se lancer dans l'aventure. Mais avoir un minimum de préparation vous évitera bien des tracas et des déconvenues. Et plus vous anticipez en amont, plus vous pourrez profiter sereinement de votre nouvelle vie une fois sur place.

Peut-on réussir sa Hijra en famille avec des enfants ?

Oui, absolument ! De nombreuses familles musulmanes ont réussi leur expatriation avec des enfants de tous âges. Certains diront même que c'est plus facile de partir quand les enfants sont jeunes, car ils s'adaptent en général plus vite que les adultes à un nouvel environnement.

Bien sûr, cela demande une préparation spécifique, notamment en ce qui concerne la scolarité. Il faudra choisir un pays avec de bonnes écoles islamiques, ou envisager l'enseignement à distance si l'offre sur place n'est pas satisfaisante. Il faudra aussi préparer psychologiquement vos enfants au changement, en leur présentant le projet de manière positive et en les impliquant dans le processus.

Mais la Hijra en famille présente aussi de nombreux avantages. Vos enfants auront la chance de grandir dans un environnement islamique, d'apprendre l'arabe et de côtoyer d'autres cultures. Ils développeront une ouverture d'esprit et une capacité d'adaptation précieuses pour leur avenir. Et vous pourrez tisser des liens forts en relevant ensemble ce défi.

De nombreuses familles témoignent que leur Hijra a renforcé leur cohésion et leur complicité. Les moments difficiles sont plus faciles à surmonter ensemble, et les joies sont décuplées. Alors si vous avez la foi et la détermination, n'hésitez pas à vous lancer dans cette belle aventure avec vos enfants. Votre famille en ressortira incha'Allah plus forte et plus soudée.

SHARE

Inscrivez vous à la liste d'attente

Inscrivez vous à la liste d'attente

Inscrivez vous à la liste d'attente

Soyez avertis

  • MUSLIM

    MOVE

    MUSLIM

    MOVE

Soyez avertis

  • MUSLIM

    MOVE

    MUSLIM

    MOVE

Soyez avertis

  • MUSLIM

    MOVE

    MUSLIM

    MOVE